Méditer pour se faire plaisir

Méditer pour se faire plaisir

Est-ce qu’il faut que ce soit un moment dur pour « bien » méditer ? Non, pas du tout. C’est important que ce soit vécu comme un moment agréable, surtout si on souhaite l’ancrer au quotidien ! La boucle du plaisir est très puissante. Dans notre approche, les participants sont accompagnés pour ancrer leur méditation dans le plaisir d’y entrer quotidiennement.

La publication a un commentaire

  1. Muriel

     » La boucle du plaisir est très puissante », je suis tout à fait d’accord avec cette formulation.
    A mon sens, le plus grand pas consiste à nous accorder ce temps de présence à soi, avec et dans son corps, dans l’emploi du temps habituellement surchargé de nos quotidiens.
    Après, chacun s’aperçoit vite que ce temps équilibre complètement sa vie – et on en redemande !
    C’est un temps pleinement vécu, qui va même au delà du seul « plaisir », car ses effets se font sentir dans le reste de la journée et au fil des séances. La méditation énergétique nous ancre davantage dans notre corps, dans le senti corporel, et c’est une vraie richesse. Je trouve que cela renforce le sentiment de « l’être-là », dans le présent, du coup c’est complètement apaisant.

Laisser un commentaire